- Championnats de France 2021 - Les Sables d'Olonne - Du 23 au 31 Octobre 






















La Fédération Française de Surf, la Ville des Sables-d’Olonne et l’Agglomération, l'Olonna Surf Club et la Ligue de surf des Pays de la Loire, sont heureux d'annoncer la tenue des Championnats de France Surf 2021 aux Sables d'Olonne, du 23 au 31 octobre. 
 
 
La Fédération Française de Surf a validé la candidature de l’équipe municipale de la Ville des Sables d’Olonne et de l’association Olonna Surf Club pour la co-organisation des championnats de France de surf 2021. 35 ans après avoir déjà accueilli les championnats de France (1986), les Sables d'Olonne renouent avec l'épreuve majeure de la Fédération Française de Surf. En septembre dernier, l'Open de France Dacia de surf avait été un franc succès avec certains des meilleurs français présents aux Sables d'Olonne. 
Les championnats de France de surf avaient été annulés l'an dernier en raison du contexte sanitaire. 

500 compétiteurs, 9 jours :
Près de 500 compétiteurs sont attendus en Vendée durant la première semaine des vacances d'automne pour un évènement qui a su conserver au fil des ans son ambiance conviviale et son authenticité. Pendant 9 jours de compétitions, les surfeurs et les spectateurs vont vivre une véritable expérience humaine au cœur du centre-ville sur les 4 kilomètres de plage des Sables d’Olonne. 
Habituée des grands rendez-vous nationaux et internationaux, comme le Vendée Globe, mais aussi la Vendée Va’a ou bien encore le championnat d’Europe de waveski, la ville des Sables d’Olonne dispose de toutes les compétences et infrastructures pour accueillir un grand nombre de compétiteurs, partenaires et spectateurs, pour ces championnats de France de surf 2021. 

Une manifestation écoresponsable : 
L’univers surf est une culture à part entière. A son image, les championnats se veulent être une manifestation éco-responsable. Ainsi, plusieurs animations seront dédiées à l’inclusion sociale, l’écocitoyenneté, l'insertion et les enjeux environnementaux. La compétition sera éco-responsable avec le tri des déchets, la limitation de l’impact carbone et le recyclage. 

Quasiment tous les meilleurs français des 9 disciplines au programme, dont certains comptent parmi les meilleurs au monde, participeront à cette édition sablaise. 
La Fédération Française de Surf rappelle que seuls les compétiteurs sélectionnés au regard du classement fédéral ou par leur ligue régionale pourront participer aux championnats de France de surf 2021. 


Trois sites retenus :
Tanchet :
La plage de Tanchet offre une vague rapide et efficace en été et à l’automne, quelques dalles de roches apparaissent pour muscler la vague jusqu’à proposer quelques beaux tubes pour les plus aguerris. Le spot de Tanchet est un beachbreak situé entre 2 récifs, surtout connu pour sa droite à marée basse. Il fonctionne de marée basse à mi-marée et même à marée haute lorsque les coefficients de marée sont bas. Il fonctionne par vent de Nord-Est, Est, Sud-Est et Sud. Ce spot est réservé à des surfeurs initiés à spot., Tanchet accueillait en 2020 l’Open de France Surf, en 2019 le Master Longboard et SUP et depuis 2005 une étape de la Coupe de France Surf. 
 
La Grande Plage de la Baie des Sables :
Référence dans la région et accessible toute l’année, cette vague peut accueillir les épreuves de longboard, Sup Surf et parasurf. Spot de prédilection pour le longboard notamment, il peut également devenir un spot de repli en cas de grosse houle d’automne et la saturation à Tanchet. Il offre alors de solides sessions en shorboard et/ou bodyboard sur de très longues droites et gauches permettant des manœuvres radicales. Rarement à saturation, spot idéal pour assurer le spectacle. 
 
Sauveterre :
Ce beach break se trouve sur la côte sauvage, à 5 km au nord des Sables d'Olonne. Très bien exposé, il capte toutes les houles. Il a été retenu par l'organisation comme spot de secours en cas de manque de houle à Tanchet et à la Baie des Sables. Il y a plusieurs pics à Sauveterre, dont un peak rocheux en face du parking et une vague de sable au nord.


La liste des champions de France vendéens est longue et c’est ce palmarès qui motive la nouvelle génération ligérienne. Après Grégory Pastuziak (surf), Régis Blanchard (Surf Master), Marie Dejean (Surf Ondine), Caroline Angibaud (Stand Up Paddle), Loïc Caillet et Céline Roucher (Surf tandem), et Tristan Guilbaud (surf), les jeunes licenciés ligériens ont soif de podium. 
Les Vendéens sont des habitués des podiums. En 2019 à Hossegor, 8 d'entre eux sont montés sur la « boîte » et 3 ont été sacrés champions de France : Hina Conradi, Tugdual Siret et Philippe Naud. 
Trois sites ont été retenus pour ces championnats. La plage de Tanchet sera le site principal des championnats avec deux spots et le village officiel de la manifestation.
























Retrouvez toutes les informations concernant la compétition sur le site de la Fédération Française de Surf